Le Tantra késako ?

Gilles

Le témoignage authentique et inspirant d’un Homme
sur le chemin du Tantra


Durant ces dernières années Gilles à participé régulièrement à des ateliers Tantra en soirées, en stages WE et lors de vacances tantriques, notre stage d’été avec Cinquante Nuances de Tantra.
..

Avec authenticité et simplicité, il vous témoigne ici de sa transformation, un parcours inspirant que je ne résiste pas à vous partager ici :

Encore aujourd’hui, la question n’est pas vite répondue.

Je dirais que c’est un parcours initiatique à la recherche de soi-même.

Durant les ateliers et les stages, j’en ai plus appris sur moi que pendant l’ensemble de ma vie. J’ai appris à être à l’écoute de mon moi intérieur, j’ai trouvé une certaine sérénité. J’ai découvert le lâcher-prise, la bienveillance, appris à ou réappris à découvrir mon corps.
J’ai exploré une nouvelle façon d’aimer tant moi-même que les autres.
J’ai appris à donner mais aussi et c’est le plus important à recevoir sans attendre de contrepartie, le don de soi.
J’ai découvert une nouvelle voie d’épanouissement sexuel.

Le tantra m’a aussi permis de décharger la culpabilité, la honte, les peurs, les angoisses, les doutes, les regrets/remords, dus à mon éducation, mon parcours de vie, au regard des autres, etc. qui me limitent dans ce que je suis réellement et dans ce que je pourrais être.
Le tantra m’a permis d’être moi, de m’accepter tel que je suis avec mes forces, mes faiblesses, mes contradictions, de m’améliorer, de travailler sur moi-même, de combattre mes peurs ou mes doutes. De voir la beauté que dégage un corps, une âme peu importe sa forme, sa taille.

Durant ce parcours initiatique, j’ai vécu des expériences fortes et inoubliables comme la journée entre hommes lors d’un stage (c’était la première fois que je discutais avec d’autres hommes de choses très intimes), un repas tantrique, une initiation au massage tantrique.
Ce fut aussi de magnifiques rencontres avec de belles personnes ; des gens merveilleux, bienveillants qui ont nourris mon âme et m’ont fait évoluer.

J’ai pu pour la première fois enlever tous les masques, masques que notre société nous imposent à porter en fonction des situations, être moi, me mettre à nu au propre comme au figuré comme je ne l’avais jamais fait auparavant même quand j’étais en couple.

Le Tantra késako ?

C’est un parcours initiatique où l’on va à la découverte de soi et des autres, un moyen de rejeter ses peurs, ses préjugés, ses tabous, etc.
Un moyen de s’accepter tel que l’on est. Un moyen de réconcilier et d’accorder cœur et esprit.
Un moyen de réinventer sa sexualité et sa sensualité. La question, cependant, n’est toujours pas vite répondue.
Mon odyssée n’en est encore qu’à son début.

Je remercie Karl de m’avoir guidé et accompagné sur ce chemin vers moi-même.
Je remercie les shaktis et les shivas de stages et d’ateliers pour le temps partagé, pour les connexions créées, les amitiés naissantes, leur bienveillance, leur amour, les confidences et leur confiance, les expérimentations effectuées à deux, à trois, à quatre ou plus.
Et surtout, je me remercie d’avoir osé faire ce premier pas sur ce chemin.

Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet info plaira aussi à vos amis. Partagez-leur du Bonheur !