Comment sortir de la compulsion d’échec et de répétition ?

Shadow Work et Tantra Dark Eros

Que faisons-nous des parties de notre être, expériences, ressenti et émotions que nous avons du cacher et refouler ?
Afin de continuer de vivre, qu’avons-nous fait de ces parties : celles qui n’étaient pas admises, pas ok, ni acceptée par notre système familial ou sociétal. Elles sont nommées nos ombres et forment notre inconscient.

Ce sont ces fragments d’âme ou des parties de notre enfant intérieur blessé qui ont tellement eues honte, qui se sont senties tellement coupables, celles qui n’ont pas pu mettre de sens sur certaines expériences insécurisantes, celles qui sont restées figées, glacées, tétanisées… qui sont restées enfermées dans le placard, sous l’escalier, comme Harry Potter !

Ce mécanisme induit la capacité à se couper de la réalité (dissociation) et/ou de développer des capacités de sur-adaptation en développant un mental fort, qui comme une tour de contrôle cherche à anticiper sans cesse un scénario négatif qui pourrait arriver d’on ne sait où. Si ce n’est des tréfonds du passé, issu de notre mémoire, et qui accroît notre noyau de survie reptilien.
Dans la sur-adaptation, nous observons une compulsion à donner et faire plaisir pour se sentir accepté et aimé, et ainsi penser éviter le rejet ou l’abandon qui fera qu’enliser la personne dans des dynamiques toxiques de dépendance affective.

thérapie enfant intérieur
désespéré

Nous avons tous cette capacité de projeter à l’extérieur ce qui nous hante à l’intérieur….

Accablant le monde qui nous entoure, notre société, nos proches et ceux que l’on aime tant de tous nos maux intérieurs, plaçant ainsi l’autre en position de bourreau, et donc nous place en position de victime, à moins que ce ne soit l’inverse… et que de ma position de victime j’attire finalement à moi l’objet tant redouté de ma peur. Car oui la peur contient une énergie excitante !
Elle contient un mélange de désir et d’appréhension, il suffit de voir le nombre de film d’horreur qui sortent ou les fêtes d’Halloween où des bambins déguisés en monstres sanguinolents arpentent les rues…et se font peur eux mêmes en se voyant dans le miroir !

Mais la peur crée une énergie de contraction palpable à tous niveau de notre être :
Le repliement sur Soi et son ventre, qui fait courber le dos, qui coupe la respiration, le son, le libre mouvement, jusqu’aux schémas de tension des organes, tissus et cellules.

Un exemple : la contraction du péricarde, la porte du cœur, ce fascia qui peut finir par se serrer et rétracter jusqu’à se calcifier et devenir physiquement comme un cœur de pierre…a moins que ce ne soit la crise, cardiaque pour les hommes qui n’ont pas eu accès à leur émotions et leur sensibilité !

Alors que le plaisir, l’amour et la joie sont au contraire des énergies en mouvement, dans l’expansion et l’abandon, l’ouverture, le son et le mouvement.


Et nous savons que nous ressentons tous un certain plaisir, à réclamer TOUT son potentiel de vie, car oui l’enjeu est de s’affirmer en tant qu’individu sur cette Terre et dans liberté, plaisir et notre humanité. De retrouver toute son élasticité et plasticité d’esprit comme corporel. C’est bien là notre invitation, d’aller explorer au-delà des peurs et limites de l’esprit afin de découvrir ou nouveau territoire, d’agrandir sa cartographie intérieure, de développer d’autres potentiels et de faire un pas de plus vers rayonner tout son potentiel ! Allez viens, on te tends une main chaleureuse pour explorer tes libertés avec créativité.

Au plaisir de vous rencontrer et de partager sur le chemin de la vie, de rafraîchir nos âmes d’enfants !

Karl

Envie de Tantra ?

Nous t'offrons 2 pratiques guidées en vidéo

+ reçois toute notre actualité et bons plans réservés à nos abonnés

Leave a Reply